Wallbanger – Alice Clayton

IMG_9778

Edition : J’ai lu

Prix : 13,90 €

Pages : 446

Thèmes : New Adult, Sexe, Humour, Romance.

Résumé: Caroline Reynolds vient d’emménager dans un superbe appartement à San Francisco, mais sa première nuit est perturbée… par les exploits nocturnes de son voisin ! La promiscuité est d’autant plus frustrante que la jeune femme n’a pas eu d’aventure depuis près de six mois. D’ailleurs, par vengeance, Caroline surnomme le dom juan d’à-côté le « Cogneur de Mur ». Or, une nuit, excédée, c’est à sa porte qu’elle finit par cogner… pour découvrir en Simon un homme particulièrement séduisant. Peu de temps après, alors qu’ils se croisent à une fête, Caroline accepte de conclure une trêve pour apprendre à mieux le connaître. Si petit à petit ils deviennent amis seront-ils bientôt amants ?


Bonjour à tous !
J’avais très hâte de vous parler de Wallbanger (« le cogneur de mur« ) et je suis désolée d’avoir fait trainé la chronique mais les lectures se sont tellement enchainé ce mois-ci. Ce livre m’a été conseillée par une amie qui l’avait beaucoup apprécié. Selon elle, ce livre était à mourir de rire. Il ne m’en a pas fallu plus pour que je me lance à mon tour !
fèche chapitreDès la couverture on comprend le thème du roman. Oui, ça va parler sexe et don Juan. Je trouve cette première de couverture est plutôt sympa. Même si les deux corps entremêlés peut nous gêner si on lit se roman en publique je trouve qu’elle reste classe et photogénique. J’aime beaucoup la maison d’édition J’ai lu parce que même si leurs couvertures  sont plutôt simple leurs romans sont souvent très plaisant pour un prix plutôt intéressant.fleur paragraphe

Caroline est notre personnage principale, on la suit dans son emménagement et sa découverte du cogneur de mur, son voisin qu’elle entends chaque nuit. Ce dernier, Simon, a plusieurs partenaires sexuelles et n’est pas du genre à se caser. On devine depuis le début que Caroline va succomber à son charme mais on veut savoir comment, pourquoi et où tout cela va les mener. Vient alors une quête, une chasse à l’autre.
En premier lieu j’aimerais prévenir les lecteurs : Ce n’est pas un roman à prendre au sérieux au risque d’être déçu. Pas de grande scène larmoyante ni de lourd secret dévastateur. Cette romance est un peu différente des autres dans le sens où elle est porté par une bonne grosse dose d’humour.
Simon, alias le cogneur de mur est arrogant et compte à son actif trois partenaires et est lié avec elles d’une certaine manière que Caroline ne comprend pas forcément.
On ne peut pas parler de Wallbanger sans parler de son chat qui amène une touche de douceur et d’humour qu’aucun autre animal ne peut apporter. Les amis de notre personnage principal sont aussi très drôle et leurs échanges d’SMS est très divertissant.fleur paragraphe

Cette romance est un peu différente de celles que j’ai connue jusqu’ici et ça fait du bien ! Ce roman m’a fait rire à plusieurs reprise et j’ai plutôt bien apprécié l’amour qui lie nos personnages même si je trouvais que certaine scènes érotiques étaient de trop.
Caroline est une jeune femme très fraiche, maladroite aux répliques marrantes avec qui j’aurais adoré être amie. éléphant
Il n’y a pas grand chose à dire de ce New Adult qui vous fera passer un bon moment de rigolade. Ne vous attendez pas à une romance incroyable à la Roméo et Juliette mais foncez si vous aimez les petites histoires d’amours hilarantes.

4/5

 

Publicités

Dysfonctionnelle – Axl Cendres

 

 

12633100_648830708592723_402094150_o.jpg
Edition : Sarbacane 

Prix : 15,50€

Pages : 305

Thèmes : Romance, Famille, Religion.

Résumé : Fidèle, alias Fifi, alias Bouboule, grandit dans une famille dysfonctionnelle ; Papa enchaîne les allers-retours en prison, Maman à l’asile ; mais malgré le quotidien difficile, Fidèle vit des moments de joie, entourée de ses six frères et sœurs aux personnalités fortes et aux prénoms panachés : Alyson, JR, Dalida, Jésus…
Cette tribu un peu foldingue demeure Au Bout Du Monde, le bar à tocards que tient le père dans Belleville, théâtre de leurs pleurs et rires.

À l’adolescence, la découverte de son « intelligence précoce » va mener Fidèle à « l’autre » bout du monde : un lycée des beaux quartiers où les élèves se nomment Apolline ou Augustin, et re- gardent de haut son perfecto, ses manières de chat de gouttière et ses tee-shirts Nirvana.
Mais c’est aussi là que l’attend l’amour, le vrai, celui qui forme, transforme… celui qui sauve.


Bonjour ! On se retrouve pour parler d’un roman qui m’a énormément plu. Je n’en attendais pas grand chose, je l’ai un peu acheté par hasard, parce que le résumé m’intriguais et voilà qu’il fait parti de ma liste de coup de coeur. On va parler religions, grande famille et amour disfonctionnel ! 

fèche chapitreCette couverture jaune est comme l’histoire qu’elle représente : complètement what the fuck ! Je la trouve très jolie et remplira ma bibliothèque en y rajoutant une touche de couleur et de bonne humeur. J’ai été charmé par son résumé qui vend assez bien son histoire. On retrouve Fidèle qui est notre personnage principal qui présente sa famille, sa vie.

La famille de Fidèle est ce qu’elle appelle Disfonctionnel : un papa qui ne cesse d’aller en prison, une mère qui elle se rend souvent dans un asile psychiatrique. C’est donc sa grand mère qui s’occupe des enfants, qui sont 7 d’ailleurs ! 7 !!! En plus des problèmes que peut engendrer une famille nombreuse il faut rajouter à cette famille sa diversité de religion. Dans un premier temps on apprend à connaitre ses frères et soeurs et même la rencontre de ses parents. J’ai trouvé ces passages marrants et surprenant. Oui, voilà, tout le long de ce roman j’ai été : Surprise et Marrée.

fleur paragraphe

J’ai accroché à tous les personnages sans exceptions (et dieu qu’ils sont nombreux !). Fidèle est unique et j’ai apprécié grandir avec elle au fil des pages. C’est une fille forte, rêveuse et pleine d’amour qui sait garder la tête hors de l’eau. Etant moi aussi lié avec mon père par la passion du sport je me suis retrouvé dans certain passage ce qui n’a fait qu’amplifier mon coup de coeur. En plus d’une famille de taré aux mentalités variées j’ai retrouvé derrière les mots de Axl Cendres beaucoup d’humour et de romance. J’ai souris à de nombreuses reprises et éclaté de rire parfois, ce qui est assez rare croyez-moi.fleur paragraphe

J’avais besoin d’une lecture comme celle-ci en ce moment après tout les New-Adult que je m’étais mangé et je n’ai pas été déçue. Il y a également une romance dans Dysfonctionnelle mais c’est très différent, il y a toujours ce choc de culture, cet intérêt pour l’autre et cette curiosité humaine que j’ai tout simplement adoré. Ce roman est une porte vers la tolérance et l’acceptation d’autrui que j’ai trouvé incroyablement bien mené. C’est un roman qui fait sourire, rire, réfléchir, rêver et qui te donne l’envie de faire des câlins à tout le monde. éléphant

Vous vous doutez bien de la note que je vais lui attribuer. C’est un coup de coeur, de ceux qui m’ont poussé à ouvrir ce blog. Courrez l’acheter et lisez Dysfonctionnelle avec amour.

5/5